News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Friday, July 19, 2013

Aviation civile congolaise: les experts de l’IATA poursuivent la certification des compagnies aériennes

Les autorités congolaises mènent depuis plus de deux mois le processus de certification des compagnies d’aviations opérant en République démocratique du Congo. Piloté par les experts de l’Association internationale des transporteurs aériens (IATA) en collaboration avec les experts locaux, ce processus de certification a pour objectif, non seulement, de sortir la RDC de la liste noire de l’Union européenne en matière d’aviation, mais aussi, de sécuriser le transport aérien en RDC.

Cinq compagnies d’aviation sont concernées dans un premier temps par cette vérification. Il s’agit de FlyCAA, Korongo Airlines, Air tropique, ITAB et Kin Avia.  Elles sont soumises au contrôle portant sur les structures administratives, la formation du personnel navigant; bref tous les aspects de l’exploitation aéroportuaire sont examinés.  «La vérification est faite sur la base de la règlementation nationale. Et la conformité est vérifiée vis-à-vis de cette réglementation, qui elle est conforme aux normes de l’OACI [Organisation internationale de l’aviation civile]», a expliqué Michel Béland, expert de l’IATA et chef de mission, vendredi 5 juillet à Kinshasa. 

A la question de savoir pourquoi un tel travail ne s’est pas fait avant le lancement de ces compagnies aériennes, le ministre des Transports, Justin Kalumba, a réagi : «Maintenant nous voulons réévaluer tout pour avoir la vraie photographie de nos avions, de nos compagnies, de nos équipages. C’est un temps d’arrêt que nous avons marqué !»
C’est donc désormais du sérieux, a admis le patron de FlyCAA, Jean Marc Pajot. «C’est vrai que la documentation telle qu’elle est demandée maintenant, elle est vraiment très structurée. Donc, c’est un grand effort de mise en forme, d’harmonisation et de conformité», a-t-il déclaré.

Pour sa part, le directeur général de l’Autorité de l’aviation civile, Richard Nyangwile, a souligné que vingt autres compagnies d’aviation étaient aussi concernées. Et à l’issue de cette certification, toutes les compagnies non conformes aux normes internationales de navigation seront clouées au sol, a-t-il annoncé.
Aucune compagnie aérienne congolaise n’est autorisée de survol en Europe. Les responsables de l’Autorité de l'Aviation Civile ont reconnu que le processus pour sortir de la liste noire de l'union européenne était long, appelant chaque compagnie à fournir des efforts pour reprendre l’exploitation des lignes européennes.

Source: radiookapi

No comments:

Post a Comment