News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Monday, November 17, 2014

Aéroport de Goma : 40 millions de dollars additionnels pour la poursuite des travaux de modernisation

Monsieur Eddy Kioni,  Administrateur Directeur Général de la Régies des Voies aAriennes (RVA), a annoncé le financement, par la Banque Mondiale, de l’ordre de 40 millions de dollars américains pour la poursuite des travaux additionnels exécutés par la société Safricas visant  ’élargissement de la piste de l’aéroport de Goma. Il a fait cette annonce à la sortie, vendredi 7 novembre, d’une visite de courtoisie au Vice-gouverneur de province du Nord-Kivu, Feller Lutayichirwa Mulwahale dansn son bureau de travail.

Selon l’hôte de l’Autorité provinciale, ce financement sollicité auprès de la Banque Mondiale par la République démocratique du Congo, est destiné aux taches telles que l’aménagement des axes de sécurité, le drainage, la tour de contrôle et la construction d’une bretelle de secours tout autour de la piste d’atterrissage.

 « L’aéroport de Goma doit atteindre les normes requises par l’Organisation internationale de l’aviation civile », a avisé Monsieur Eddy Kioni. Il  a signifié que la modernisation de l’aéroport de la ville touristique de la RDC passe par l’amélioration des conditions de sécurité à l’aéroport de Goma au vu de la position qu’occupe le chef-lieu du Nord-Kivu sur le plan du volume du fret.
Interrogé en marge des entretiens, M. Guillaume Bulenda, ministre provincial des Transports et voies de communication au Nord-Kivu, a exprimé la gratitude de l’Exécutif provincial à la Banque Mondiale pour cet engagement à compléter les efforts consentis par l’organisme Agro action allemande pour avoir réalisé la grande part de la modernisation de l’aéroport dont une grande partie avait été engloutie par la lave lors de l’éruption volcanique du Nyiragongo en janvier 2002.

Selon M. Mohammed Dalil Essakali, chargé des projets à la Banque Mondiale, la durée maximale des travaux est de trois ans


Source : Agence Congolaise de Presse

No comments:

Post a Comment