News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Monday, February 23, 2015

Aeroport de Goma: fin des travaux de refection de la piste


Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank Walter Steinmeier, a remis hier 21 février au ministre congolais des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba Mwana Ngongo, représentant le gouvernement congolais, la piste de l’aéroport de Goma (province du Nord-Kivu) réhabilité par l’ONG internationale allemande Agro Action Allemande (AAA). Le représentant du secrétaire général des Nations unies et chef de la Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO), a assisté à cette cérémonie.

A noter que la réhabilitation fait suite à la destruction d’une partie de la piste occasionnée par les larves du volcan Nyiragongo entré en éruption en 2002. C’est sur la partie de la piste restée intacte que les avions ont continué à atterrir ou à décoller. La Régie des Voies Aériennes (RVA), propriétaire le l’aéroport de Goma comme d’autres se trouvant sur le territoire rational, avait donné des instructions pour que l’atterrissage et le décollage des avions ne puisse poser problème. D’une manière générale, a-t-on constaté, tout s’est passé comme l’a souhaité la RVA.
L’ONG internationale Agro Action Allemande a réhabilité 80% des travaux de la piste de l’aéroport de Goma, rapporte radiookapi .net. D’une durée de trois ans, les travaux estimés à 17 millions de dollars américains, ont été financés sur fonds du gouvernement allemand. Ils ont consisté à décaper la piste sur une distance de 500 mètres de large. L’ONG AAA a asphalté 655 mètres de long sur les 1.000 initialement prévus. La réhabilitation des 345 mètres restants sera prise en charge par le gouvernement congolais, fait savoir radiookapi.net. Pour les autorités de RVA, 80% des travaux étant réalisés il ne reste que les équipements pour que l’aéroport devienne opérationnel et reçoive des vols internationaux.
Le gouvernement congolais veut élargir la piste de l’aéroport de Goma à 3 000 mètres. Les travaux seront effectués par l’entreprise Safricas, rapportent des sources proches de cette entreprise. Ainsi, en plus de 345 mètres de piste à construire, le gouvernement procédera à l’aménagement du tarmac, de l’aérogare, de la tour de contrôle et du balisage de la piste.

Il  y a lieu de noter qu’après la destruction d’une partie de la de l’aéroport de Goma, le gouvernement provincial du Nord-Kivu avait, début février 2002, sommé au moins deux mille sept familles de quitter la bande Ouest de la piste de cet aéroport dans un délai de trois mois autre précision. Le ministre provincial de l’Urbanisme et Habitat du nord-Kivu, Guillaume Bulenda, avait expliqué que la province comptait y entamer  les travaux d’élargissements de la piste.

Les familles concernées par cette mesure estiment qu’il s’agit d’une expropriation et attendent, à cet effet, des indemnisations conséquentes. Elles occupent un espace d’environ 4 km de long sur 400 mètres de large. Et clament, pour certaines, détenir des titres de propriété en bonne et due forme.

La Monusco offre une caserne anti-incendie à la RVA

On ne peut parier d’un aéroport sans évoquer les incendies qui pourraient s’y déclarer et dont les conséquences sont incalculables. La Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO) y a pensé. Aussi est-elle venue au secours de la RVA à qui elle a fait don d’une caserne anti-incendie. Cette caserne, remise mardi 22 juillet 2014 à la RVA, comprend notamment deux véhicules de 9 000 litres chacun, une ambulance et d’autres équipements d’intervention en situation d’urgence.

La MONUSCO a, en outre, formé au moins trente sapeurs-pompiers de la RVA et de la protection civile du gouvernorat de province à l’utilisation de ces équipements, gagée à les rémunérer pendant deux ans. Pour l’administrateur délégué général de la RVA, Abdallah Bilenge, cette dotation permettra de relever le niveau de sécurité des aéronefs dans cet aéroport.

« Nous nous réjouissons de la remise de tous les équipements de lutte contre l’incendie et plus particulièrement de l’accompagnement de la MONUSCO pour assurer la continuité de l’effectivité de ces prestations avec l’expertise locale », a-t-il affirmé. La présence de ces équipements permettra, en outre, de relever le niveau de sécurité et de rassurer les compagnies aériennes qui ont déjà exprimé le besoin de venir opérer à Goma », a poursuivi M. Bilenge. Il a cité, à cet effet, notamment, Kenya Airways, Royal Air Maroc et Turkish Airlines. Enfin, il s’est déclaré convaincu que l’appui de la MON USCO dans le secteur de sauvetage et de lutte contre les incendies d’aéroport va rassurer toutes les compagnies aériennes.
Source: DigitalCongo

No comments:

Post a Comment