News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Monday, 9 September 2013

Nouvelle compagnie aérienne congolaise : Brussel Airlines toujours en course d’après C. Allard DG de Korongo

Contrairement à ce qui fut rapporté par les medias le Mercredi  dernier, à la sortie d’un entretien entre le premier ministre Matata Ponyo et un groupe des dirigeants d’Air France-KLM sur le choix de cette compagnie par la RDC, le DG de Korongo Airlines quand à lui estime que Brussel Airlines, qui était jusque l à perçu comme un prétendant sérieux, avec entr’autres Turkish et Ethiopian Airlines, est toujours dans la course, vu qu’aucun accord n’a encore été signé par le gouvernement congolais avec la compagnie Air France-KLM.
En effet, en date du 04 Sep 2013, le premier ministre Matata Ponyo a reçu à son bureau des dirigeants d’Air France et leur a exprimé le souhait de la RDC de voir la compagnie franco-néerlandaise s’impliquer rapidement dans le projet de lancement de la nouvelle compagnie aérienne congolaise pour Janvier 2014.  Nombreux analystes conclurent que les dés étaient jetés, et le marché conclu,  ce que rejette Mr. Allard, affirmant que Brussel Airlines était toujours dans la course et aucun accord n’avait été signé par le gouvernement congolais avec la compagnie Air France.
Mr Allard rappelle que Brussel Airlines est fortement intéressé par ce projet, de par son expérience sur le continent africain et la RDC en particulier, et surtout qu’elle a déjà une filiale fonctionnelle en RDC à travers Korongo Airlines, ce qui éviterait à la RDC de rebâtir une compagnie en partant des néants.
Mr Allard a aussi rassuré que le projet Korongo se trouvait sur de bonnes voies et la flotte devrait être renforcée début 2014 avec l’arrivée de deux nouveaux Boeing B737, et ne craindrait pas pour la survie de sa compagnie, au cas où Brussel Airlines ne serait pas retenu comme partenaire dans cet ambitieux projet.
Les faibles chances de Brussel Airlines sont essentiellement dues au fait qu’elle occupe déjà une position de monopole sur le trafic entre Kinshasa et Bruxelles (deuxième ligne la plus achalandée de la compagnie belge) avec sept fréquences par semaine et qu’elle dispose déjà d’une filiale sur le réseau domestique congolais.  En outre, étant sous contrôle de Lufthansa, des problèmes de liquidités pourraient nuire à l’offre de Brussel Airlines, en tenant compte de la lenteur d’injection d’argent frais et de renouvellement de la flotte de Korongo Airlines, tel que le rapportent certains analystes.
Source : la libre Belgique

No comments:

Post a Comment