News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Monday, 28 April 2014

Lignes Aériennes Congolaises: les employés refusent de laisser leur compagnie mourrir

Comme elle l’a déjà démontré au paravent, la délégation syndicale des LAC (Lignes Aériennes Congolaises) expriment sa désapprobation face à la décision du gouvernement congolais, à travers le ministre des transports Justin Kalumba et la ministre du Portefeuille Louise Munga de dissoudre les LAC et de créer une nouvelle compagnie aérienne appelée Congo Airways.
Ces délégués estiment que les employés des LAC ont déjà consenti plusieurs sacrifices pour relancer l’entreprise, notamment avec un achat sur fonds propres d’un appareil de type B737-300 présentement parti pur un check-D à Perpignan en France, et dont les coûts d’entretien s’élèvent à près de 900 milles dollars, frais déjà payés par la compagnie LAC. 
Sur un passif estimé à plus ou moins 140 millions de dollars, dont 50 millions que doit le gouvernement congolais, les employés des LAC ont consenti à se départir de près de 85% de la dette, et ne réclament que plus au moins 20 millions de dollars.  La compagnie avait aussi décidé de se départir de son actif immobilier pour relancer la compagnie, décision qui fut rejetée par le gouvernement Matata.
Toutes les tentatives de partenariat envisagées à l’époque par les LAC, soit avec la compagnie Rak Airways ou un partenaire chinois n’ont pas abouti à cause du passif élevé de la compagnie et de la lourdeur administrative de l’entreprise.  Il ne reste plus qu’au gouvernent et au président Kabila de signer officiellement l’acte de dissolution des LAC.  Les employés des LAC promettent de ne pas se laisser faire.  Qui vivra verra…

1 comment:

  1. Cher kilo barvo, nous avons échanger quelques idées au sujet des LAC sur le site airjournal.fr.
    Pseudo ground OPS VP EY.
    Je vois que les rebondissements commence déjà pour le projet new LAC. Cela est très dommage mais quasi inévitable.
    Je suis maintenant au Moyen-Orient pour Etihad et le congo me manque enormement, mais pour ce qui est de mise en place de nouvelles lignes, compagnies, etc. pas du tout.
    C'est ce qui empeche ce beau pays d'avancer en terme d'aviation. la seule chose qui le maintient plus ou moins, des vrais amoureux de l'aviation qui tente contre vent et marrés d'avancer.

    ReplyDelete