News en bref

Congo Airways: annonce de la desserte de Johannesbourg et Douala pour fin Mars 2018; FlyCAA: une année plus tard, la compagnie receptionne à nouveau un Airbus A321; Congo Airways : acquisition en wet lease des deux appareils Airbus A319 et A320; RDC: FlyDubai arrive à compter du mois d'Avril; Évaluation à mi-parcours de la mission d’audit  de l’OACI  sur la sécurité aérienne en RDC>

Monday, December 15, 2014

Congo Airways : le ministre Kalumba visite Bombardier et opte pour le Dash Q-400

Le ministre des transports Justin Kalumba Mwana Ngogo à la tête d'une importante délégation a effectué du 01 au 03 décembre dernier une visite de travail au Canada pour rencontrer les dirigeants du fabricant d'avions Bombardier.

Au cours de son séjour, le ministre des « transcom » à respectivement rencontré les dirigeants canadiens dans leurs bureaux de Toronto où ils ont eu à discuter avec ces derniers du besoin de la RDC, et spécifiquement de la nouvelle compagnie aerienne Congo Airways. C'est ainsi que le choix de la délégation congolaise s'était porté sur le turbopropulseur Bombardier Dash 8 Q-400.  Dans une configuration standard, cet appareil peut emporter jusqu'à 75 passagers, volé à une altitude de 25000 pieds, atterrir sur des courtes pistes et est réputé pour son efficacité énergétique.


La délégation gouvernementale à pû visiter le site de montage de cet aéronef à Toronto, avant de se rendre à Montréal pour rencontrer les dirigeants locaux de cette entreprise. Le voyage du ministre Kalumba fut bouclé par la ville d'Ottawa où ce dernier a rencontré les responsables de l'agence gouvernementale canadienne EDC (Exportation Développement Canada) pour s'enquérir des facilités que peut offrir le gouvernement canadien pour l'acquisition d'un aéronef du type Q-400.  Toujours à Ottawa, cette délégation à eu un entretien avec le vice-ministre canadien du commerce international Simon Kennedy, dont on présume que les discussions ont tourné autour du secteur aérien.
 Si toutes les procédures et facilites financières sont réunies, on devrait logiquement s'attendre que le gouvernement congolais annonce dans les prochains jours/semaines un contrat de leasing/achat des avions Q-400. D'un autre côté, tout porte à croire que le gouvernement congolais aurait porté son choix sur l'Airbus A-320 comme moyen porteur, suite à la visite de travail du ministre Kalumba à Toulouse, siège du constructeur européen au mois d’Octobre dernier.  Une annonce officielle est toujours attendue.  Aux dernières nouvelles, le lancement de Congo Airways est repoussé pour le deuxième semestre de l’année 2015. If faudrait préalablement procéder à la désignation de l’équipe dirigeante, au recrutement du personnel ainsi qu’à leur formation et a l’achat ou location de la flotte.

No comments:

Post a Comment