News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Thursday, December 18, 2014

Régie des Voies Aériennes (RVA) : signature de contrat avec l’ENAC (France) et l’OACA (Tunisie)

L’ENAC vient de signer un contrat avec le gouvernement congolais représenté par le ministre de l’industrie Remy Musungay (ministre sortant) et Mr. Abdalah Bilenge, Directeur Général a.i. de la RVA pour la formation de 272 agents de la Régie des Voies Aériennes, l’organisme chargé de la gestion des aéroports et de la navigation aérienne. L’enjeu est de donner à ces agents les meilleures compétences pour l’exploitation et la maintenance des nouvelles infrastructures et des systèmes mis en œuvre dans le cadre d’un vaste programme de modernisation de l’aviation civile congolaise.

Pour la formation générale et spécialisée, tant initiale que continue, la RVA a établi un programme global qui concerne plusieurs centaines d’agents. Ces besoins couvrent la formation des agents de la RVA et de l’Autorité de l’Aviation Civile (AAC) dans tous les domaines de compétences, à la fois techniques, opérationnelles et managériales.  Ces domaines concernent en particulier la certification et la surveillance des opérateurs aériens et aéroportuaires, la gestion et le contrôle du trafic aérien, la météorologie, le management général (droit, finances, ressources humaines), les sapeurs-pompiers, les techniciens de maintenance et l’anglais.

L’ENAC offre une solution couvrant l’ensemble du besoin en intégrant des formations "packagées" tout compris qu’elle délivrera en très grande partie elle-même et avec des partenaires pour quelques formations complémentaires. L’école formera les cadres, les contrôleurs aériens, les ingénieurs et les techniciens de maintenance, les médecins examinateurs, les inspecteurs enquête accident. Les thèmes de formation couvrent notamment la gestion aéroportuaire, les systèmes de navigation aérienne, l’anglais, les facteurs humains. Toutes les formations, stages et mastères spécialisés, seront faites en France sur 2015 et 2016.

Le programme prioritaire de sécurité aérienne (PPSA) vise l’amélioration de la sécurité de l’aviation civile en République Démocratique du Congo. La Régie des Voies Aériennes (RVA), entreprise publique en charge des aéroports et de la sécurité de la navigation aérienne, a élaboré ce programme général de réhabilitation et de développement des infrastructures aéroportuaires et des équipements de navigation aérienne pour la période 2010-2015. Le PPSA est cofinancé par la Banque Africaine de Développement et le gouvernement congolais à hauteur de 160 millions USD.
Le projet porte sur :
  • La réhabilitation des infrastructures et la modernisation des équipements pour les aéroports de Kinshasa, Lubumbashi et de Kisangani.
  • Des actions transversales de sécurisation de la navigation aérienne dans l’ensemble de l’espace du pays et de renforcement des capacités techniques dans les domaines du contrôle de la navigation aérienne et de la supervision du transport aérien.

Parallèlement, un protocole d’accord a aussi été signe avec l’agence tunisienne OACA( Office de l’Aviation Civile et des Aéroports de Tunis) pour la formation de près de  cent quarante (140) sapeurs pompiers et chefs de brigade par l’OACA. Le coût de cette formation financée par l’IDEF (Fonds pour le développement  des infrastructures aéroportuaires) s’élève à cinq (5) millions de dollars américains. La formation devrait débuter en 2015 et s’étendre jusqu'à l’année 2016.

Source: ENAC/ACP/DR Congo Blog

No comments:

Post a Comment