News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Tuesday, 14 July 2015

Stupeur et scandale à Goma : la RVA suspend temporairement les vols d’Ethiopian Airways

Après le vol inaugural de la compagnie Ethiopian Airways le Vendredi dernier à destination de Goma, la stupeur s’est emparée ce Lundi 13 Jun 2015 des passagers qui avaient réservé leurs billets avec la dite compagnie.
En effet, ces derniers furent informés à travers une note informative de la RVA (Régie des Voies Aériennes)  datant du 10 Juillet dernier (même jour que le vol inaugural) destinée au ministre des transports qu’elle suspendait provisoirement la desserte de l’aéroport de Goma par la compagnie Ethiopian Airways.  Dans cette lettre, la RVA invoque les raisons de sécurité pour justifier sa décision, et qu’elle devrait procéder a l’entretien (resurfaçage) des premiers 2000 m de la piste, et considère ainsi que le vol inaugural était un vol test.  Il sied de rappeler que l’aéroport de Goma a été amputé de près de 1000 m de sa piste depuis l’écoulement de la lave volcanique de 2002. Au mois d’Avril dernier, de 600 m avaient été remis en état par la coopération allemande.  La RVA doit se charger de réhabiliter 500 m additionnels.

                                     Ci-dessus copie de la lettre envoyée au ministre des Transcom par a RVA


Au vu de la lettre de la RVA, plusieurs questions suscitent l’inquiétude et la curiosité:
  1.   Pourquoi la lettre de la RVA ne concerne que la compagnie Ethiopian Airways qui utilise un appareil de petite envergure et de  moindre poids (Dash Q 400)?
  2.   Pourquoi les vols de la compagnie locale FlyCAA qui utilisent un Airbus 320 pour desservir ce même aéroport ne sont pas t-ils pas concernés ou les autres avions cargo de fort tonnage qui desservent cet aéroport?
  3.   Pourquoi la RVA qui a bel et bien autorisée le vol inaugural se rebiffe t-elle et prétend que des travaux de sécurité doivent être entrepris sur la piste.  N’était-ce pas prévisible?  Si tel est le cas, il s’agit manifestement d’une gestion à l’aveuglette.
  4.    La RVA s’est-elle rendu compte des problèmes sur la piste seulement après le vol inaugural d’Ethiopian?

A la lecture de la notice de la RVA, on pourrait conclure, s’il en était vrai, que les autorités congolaises auraient décidé que les conditions de voyages des compagnies aériennes internationales seraient plus importante que les vols domestiques, a moins qu’une main noire soit cachée derrière cette décision, comme le suspectent certains, au profit de la compagnie FlyCAA.  En attendant la fin de travaux pour ce mois de Juillet tel qu’indiqué par la RVA et la reprise des vols pour le mois d’Août, les populations du Nord-Kivu se mobilisent pour faire pression sur la RVA.  La RVA de son cote aura tout intérêt à clarifier sa position à travers une conférence de presse pour répondre aux nombreuses questions que se posent les communs des mortels.  Wait and see.

·         

No comments:

Post a Comment