News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Sunday, 7 February 2016

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février

La compagnie aérienne Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ville de Mbuji-Mayi d’ici le 20 février prochain, a annoncé jeudi 4 février le ministre des Transports et voies de communication, Justin Kalumba. Il a fait cette annonce à l’issue d’une réunion qu’il a tenue avec le commissaire spécial du Kasaï-Oriental, le Directeur général de la Régie de voies aériennes (RVA) et les responsables des compagnies aériennes.
Congo Airways avait suspendu ses vols, il y a plus d’un mois à cause du mauvais état de la piste de l’aéroport de Bipemba.  Le rapport des représentants de la Régie des Voies Aériennes (RVA), du ministère des Transports et Voies de Communication ainsi que de Congo Airways indique que la piste de l’aéroport de Bipemba à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) a certes vieilli mais elle est praticable.
Le directeur de la RVA affirme que, «l’état de la piste aujourd’hui permet à ce que les exploitations ne puissent pas être arrêtées. Et les compagnies sont unanimes. Certes, il y a des travaux à faire, mais il n’y a pas de travaux qui peuvent empêcher l’exploitation sur ces 2000 m actuellement».  Il a toutefois annoncé, pour 2017, l’exécution d’un programme de renforcement de la piste de l’aéroport de Mbuji-Mayi. Ce programme va également assurer la rénovation de cette piste dans sa longueur de 2400 m et voire même son extension à 3000 m de longueur.

Alphonse Ngoy Kasanji, commissaire spécial du Kasaï-Oriental se dit heureux de cette nouvelle: « Comme vous la savez la population a souffert pendant plus d'un mois où il n’y avait qu’un seul vol une seule fois par semaine sur Kinshasa et Lubumbashi. Cela a préjudicié totalement notre population qui a une vocation de commerçant ».  Il estime qu’en attendant ces travaux de grande envergure, la RVA doit mettre la couche de roulement à la piste de l’aéroport de Bipemba. «Il y a les 400 m qui attendent ne-fut-ce que la couche de roulement. Les travaux vont couter certes autour d’un million de dollars. Ce ne sont pas le un million qui va manquer dans les caisses de la RVA pour qu’on puisse exécuter et achever ces travaux», a-t-il proposé.
En attendant cette reprise de vols par Congo Airways, la Compagnie Aérienne d’Aviation (CAA) programme de son côté, à partir de ce vendredi, 7 fréquences par semaine pour la ligne de Mbuji-Mayi.  De son coté, la compagnie Congo Airways accepte de reprendre ses vols sur Mbuji-Mayi mais elle a pris la précaution de diminuer le nombre de passagers de moitié à destination de cette ville pour alléger l’appareil et éviter le pire.
Il sied de rappeler qu’un Boeing737 de la défunte compagnie Korongo Airlines avait subi de dommages après que des morceaux d’asphaltes qui se détachaient de la piste aient percuté l’appareil.
Avec radiookapi

No comments:

Post a Comment