News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Tuesday, December 3, 2013

Aéroport de Goma: les premiers drones de la MONUSCO décollent


Copyrighted picture
Ce Mardi 3 Décembre, la mission des Nations Unies au Congo (MONUSCO) a procédé au lancement officiel de deux aéronefs sans pilotes, autrement dit des drones, a partir de l'aéroport de Goma en présence du Chef des missions de maintien de paix de l'ONU, le français Herve Ladsous.  Autorisé par le conseil de sécurité au mois de Décembre 2012, l'appel d'offre pour la fourniture de ces appareils a été gagné par la firme italienne Selex ES, qui est une filiale de la compagnie et qui a fourni des drones de type Falco.

Les deux appareils fournis par la firme italienne serviront à surveiller la frontière entre la RDC et le Rwanda, ainsi que la frontière entre la RDC et l'Ouganda, pays frontaliers soupçonnés par différents rapports internationaux d'être les parrains de différentes rebellions qui écument l'est de la RDC et de les approvisionner en hommes et matériels.
 
En plus de la surveillance des frontières, ces appareils serviront aussi à surveiller et mieux combattre les différents groupes armes tant nationaux qu'étrangers, et fournira de l'information en temps réel à une équipe au sol. L'utilisation des drones est une première dans l'histoire des opérations de maintien de paix et la RDC servira de zone d’expérimentation pour des futures missions de paix jugées dangereux telles la Somalie ou le Darfur. Il sied de noter que ces drones ne transportent pas d'armes. Le coût de la location de ces équipements est estimé à 10 millions de dollars par an.






No comments:

Post a Comment