News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Thursday, 9 April 2015

Retour manqué de Stavros Papaioanou, ex CEO de Hewa Bora avec BlueSky Airlines

Il l’avait dit, et il est de retour.  Il s’agit de Stavros Papaioannou, ancien CEO de Hewa Bora Airways.  A la suite de l’écrasement du Boeing 727 d’Hewa Bora à Kisangani en Juillet 2011, accident qui occasionna la mort de près de 50 passagers, le  ministre des transports avait procédé au retrait de la licence d’exploitation de la compagnie HBA.
Une année et demie plus tard, HBA renait de ses cendres sous le nom de FlyCongo; néanmoins, les nouveaux administrateurs poussèrent Mr Stavros à la porte et rachetèrent ses parts dans HBA.  Non content du sort qui lui fut réservé, Mr Papaioannou promit de revenir un jour avec une nouvelle compagnie aérienne, et c’est ce qu’il vient d’accomplir.

En effet, avec d’autres partenaires, Mr Stavros vient de lancer la compagnie aérienne Blue Sky Airlines.  Son premier avion, un MD83, sorti tout droit de l’aéroport international te Tucson en Arizona où il était décomissioné depuis 2013 en attendant des jours meilleurs, tels que le montre la photo plus bas.  L’appareil fabriqué en 1991, avec numéro de série N969NS a eu comme dernier exploitant la compagnie Aviation Enterprises Inc.   Aux dires de Mr Stavros, 3 autres appareils devraient rejoindre la flotte de Blue Sky d’ici la fin de l’année 2015.  Il tient de signaler que les MD83 étaient utilisés dans la flotte de Hewa Bora et FlyCongo, et furent mis à l’écart après la fusion des deux compagnies, et qui furent remplacés par des Airbus A320.
MD83 N969NS à l'aéroport de Tucson Arizona Mar 2014. Photo courtoisie Alan Wilson
MD83 N969NS à l'aéroport de N'djili sous Blue Sky Airlines Mar 2015
Alors que tout se déroulait parfaitement bien pour le vol inaugural prévu le dimanche 22 Mar dernier, pour un vol Kinshasa-Lubumbashi, et que tous les passagers et invités se trouvaient déjà dans l’avion attendant le décollage, l’inévitable se passa.  Les représentants de la Régie des Voies Aériennes (RVA) interdirent à l’avion de décoller au motif que Mr Stavros a une dette de plusieurs millions de dollars qu’il doit à l’état congolais, à travers la compagnie Hewa Bora, ainsi que des compagnies aériennes précédentes, qui ont toutes fait faillite, et où Mr Stavros a été actionnaire.  Il lui est aussi reproché de ne pas avoir indemnisé tous les victimes du crash de Kisangani en 2011.

                                    Arrivee du MD83 de BlueSky Airlines a l'aeroport de N'djili

Telle est la situation dans laquelle se retrouve Blue Sky Airlines qui aurait déjà saisi la justice pour faire lever cette décision de la RVA.  Lorsque l’on connait la réputation que s’est forgée Mr Papaioannou dans Hewa Bora, sur son style de gestion, ses ambitions, les faillites des précédentes compagnies, les frasques et crashs d’Hewa Bora, nombre des congolais se posent la question de savoir si l’on devrait permettre à cette compagnie de prendre les airs.  Et lorsque l’on sait que la compagnie FlyCAA jouit d’un quasi monopole sur la majeure partie des lignes intérieures, en attendant le lancement officielle de la nouvelle compagnie nationale Congo Airways, et que la compagnie Korongo Airlines, se trouvant très loin des attentes que l’on avait et qui semble se trouver dans dans une sorte de léthargie, l’on est en droit de se demander à quand la vrai concurrence dans le secteur aérien en RDC.

Les prochains jours et semaines nous le diront.

No comments:

Post a Comment