News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Tuesday, September 1, 2015

Le Directeur Général Adjoint de Congo Airways, Jérôme Maillet, a présenté à la presse, le week-end dernier, tous les documents concernant l’achat de l’avion Airbus 320 qui a atterri le 30 juillet 2015 à Kinshasa. La démarche avait pour but de fournir la bonne information à l’opinion qui était longtemps emportée à suivre des mauvaises langues, peu informées, qui distillaient des mensonges autour dudit avion.
Des folles rumeurs circulent à Kinshasa et soutiennent que l’avion A320 de Congo Airways aurait été acheté à un prix trop bas, soit USD 7 millions au lieu 25 millions $US. D’autre part, certaines langues racontent que l’appareil en question connaît des problèmes techniques et serait cloué au sol pour des réparations au tarmac de l’aérogare modulaire de N’djili.  La réaction n’a pas tardé du côté de Congo Airways, cette société aérienne, dernière née du portefeuille de l’État congolais. Son DGA, Jérôme Maillet, a balayé d’un revers de la main toutes ces informations qui semblent prendre corps et convaincre bon nombre d’observateurs.

Muni des preuves, irréfutables en plus, il a présenté ce document où il est clairement mentionné que l’avion A320 a effectivement été acheté à USD 25 millions. Ce chiffre avait, également, été  avancé par le Premier Ministre, le jour de la réception de cet appareil à l’aérogare modulaire de N’djili.  Mr Jerome Maillet a aussi démenti les rumeurs voulant que le premier appareil reçu souffre d’un problème technique comme il se raconte à Kinshasa.  Il a indiqué que la maintenance de l’appareil étant sous-traité à de compagnies tierces, dont Air France Maintenance, et que cela se faisait d’après les normes européennes, d’où la présence des techniciens européens observés autour de cet appareil.  Il confirme que l’appareil en question est bel et bien fonctionnel et n’attend que le lancement effectif des vols.



L’entreprise attend encore son second avion pour lancer une fois pour toutes ses activités. Il y a lieu de rappeler que le deuxième avion de Congo Airways, qui devait atterrir à Kinshasa le 25 août dernier, a été saisi par la justice Irlandaise, à Dublin, suite à une accusation des sujets américains. Ces derniers, exploitants miniers, revendiquent une somme litigieuse de 11 millions de dollars américains à l’Etat Congolais qui, apprend-on, a déjà dépêché ses experts sur place en Irlande pour tirer l’affaire au clair. En attendant la résolution de ce problème, Congo Airways a prévu, dans son planning, de commencer par des vols domestiques en vue de permettre à la population congolaise d’effectuer des déplacements à travers le pays. Ensuite, ce sera la sous-région, avant de s’élargir aux vols internationaux.

Avec collaboration de 7sur7.cd

1 comment:

  1. Alitalia Airlines Tickets Booking USA-Alitalia Airline is one of the leading airline in the world. It was founded in the year 12 March 1999, the airline was then known as Trattamenti Termici Solbiate s.r.l. The airline has evolved after numerous mergers; recent being with Air One and the airline was re-launched in 2008 as Alitalia. In June 2014, the Abu Dhabi-based UAE national airline Etihad Airways announced it was taking a 50% stake in Alitalia.

    ReplyDelete