News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Monday, 28 December 2015

Accident d’avion à Mbuji-Mayi: Serve Air Cargo évoque le mauvais temps

Selon la direction de Service Air Cargo, l’accident de son avion à Mbuji-Mayi a été causé par le mauvais temps (orage). L’entreprise déplore les pertes en vie humaine et promet que les familles des victimes de ce drame seront accompagnées.
Un Airbus A310 de Serve Air Cargo a raté son atterrissage, jeudi 24 décembre, à l’aéroport de Bipemba, à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental), causant la mort de 8 personnes. Au cours d’une conférence de presse le vendredi 25 décembre à Kinshasa, Christian Bila Minlangu Zola, directeur des vols de Service Air Cargo, a estimé que les raisons exactes seront connues après une enquête.  « Ce n’est pas un crash, qu’on se le dise. C’est une sortie de piste. Et les raisons de cette sortie de piste seront exactement discutées lors de l’enquête », indique-t-il.
Une video postée sur les reseaux sociaux par un certain @LucNtambwa démontrent une accumulation d'eau importante  sur la piste, probablement due au type de construction de l'époque qui ne permet pas l'evacuation d'eau sur les cotés.  La vitese combiné à un phenomene d'aquaplanage pourrait aussi expliquer cet incident.

video
Les premiers témoins ont affirmé après l’accident que l’appareil s’était posé au milieu de la piste. Ce qui a conduit l’avion à la sortie de la piste de Bipemba. D’autres témoins sur place ont raconté que l’avion avait déjà survolé l’aéroport de Mbuji-Mayi à deux reprises avant que le pilote decide de se poser, contre l’avis de la tour de contrôle qui aurait demandé au pilote de se poser à l’aéroport de Kananga, situé à moins de 20 minutes de vol.  Christian Bila se veut plus prudent. Sans démentir complètement la premiere information, il avance le professionnalisme de ses pilotes :
« Ce n’est pas très correct ce que l’on dit. Je pense que nos pilotes chez Service Air sont expérimentés et on ne peut pas se poser au milieu d’une piste. Là je vous dis sincèrement que ce n’est pas correct, nous vous rassurons que nous sommes des gens professionnels. On a fait ce travail depuis très longtemps. Cette compagnie existe depuis 2002, presque 12 ans déjà. Donc, on dessert toutes les destinations avec beaucoup de professionnalisme ».
Christian Bila affirme également que l’accident de l’avion de sa compagnie n’est pas causé par l’état défectueux de la piste de l’aéroport de Bipemba, qui avait déjà force la compagnie nationale Congo Airways à suspendre la desserte de la ville de Mbuji-Mayi.   « On ne peut pas lier ça comme ça. Nous voulons avoir tous les éléments demain ou après-demain à l’enquête pour pouvoir trouver les raisons exactes d’une sortie de piste », fait-il savoir.
Pour lui, les causes de l’accident sont extérieures à l’appareil. « Nos freins sont corrects et il n’y a pas de problème de ce côté-là. Donc, il y a plus un problème de météo qui est externe à l’avion », soutient le  directeur des vols de Serve Air Cargo.  Malgré cet accident, Serve Air Cargo assure qu’elle va continuer à desservir Mbuji-Mayi.

Avec @radiookapi
Piste aeroport Mbuji-Mayi (Photos +Radio Okapi )

 pa

No comments:

Post a Comment